Ce sont des pertes WhatsApp après ses politiques controversées

Ce sont des pertes WhatsApp après ses politiques controversées

Ce sont des pertes WhatsApp après ses politiques controversées

Le journal britannique “The Guardian” a révélé que l’application “WhatsApp” avait perdu des millions d’utilisateurs ces dernières semaines, en raison de l’annonce de la mise à jour de ses politiques et du partage des données des utilisateurs avec “Facebook”.

Cette décision, accompagnée des procédures de mise à jour de l’application, avait déclenché un large débat au niveau mondial, notamment après que WhatsApp a annoncé que ceux qui n’accepteraient pas ces politiques seraient interdits d’utiliser l’application à partir du 8 février. Le journal Guardian a confirmé que les trois premières semaines de janvier ont vu environ 25 millions de personnes télécharger l’application Telegram sur leur téléphone, tandis que 7,5 millions d’autres ont eu recours à l’application Signal, comme alternative à WhatsApp. Le même journal a ajouté que “WhatsApp” a décliné dans la liste des applications les plus téléchargées depuis début janvier, passant de la huitième place parmi les applications les plus téléchargées au Royaume-Uni à la vingt-troisième place, tandis que l’application de “Signal “s’est hissé à la première place au cours du même mois. Il est probable que nombre de ces chiffres indiquent un exode massif des utilisateurs de WhatsApp vers d’autres applications qui autorisent les mêmes privilèges fournis par «WhatsApp», que ce soit en termes d’appels ou de correspondance, notamment l’application «Signal» et «Telegram». Il est à noter que «WhatsApp» avait annoncé quelques jours après la décision de mettre à jour les politiques d’application, de reporter la mise en œuvre de ces politiques jusqu’à la mi-mai prochain, et publié une déclaration explicative pour l’opinion publique sur ce sujet, mais tout cela ne l’a pas dispensé de perdre de nombreux utilisateurs et donc de confusion dans les pertes financières réalisées.


#sont #des #pertes #WhatsApp #après #ses #politiques #controversées
L’recrutement au Maroc sur le site de l’recrutement Numéro 1 au Maroc

Laisser un Commentaire